Lettre ouverte au Conseil Communal de Saint-Josse-ten-Noode

Demandeurs de régularisation de 2009

 Une seule solution : régularisation…

 

Après sa première action le lundi 15 septembre dernier. Une action qui a rassemblé deux cent personnes devant l’office des Etrangers.  Le Collectif «Mobilisation Groupe 2009» vous appelle à une assemblée générale.

Dimanche 14 Décembre à 16h30  à la salle Het Anker 25 rue Marcq 1000 Bruxelles

 

Le but de cette assemblée est de partager les dernières informations sur le dossier de la régularisation de 2009 et de proposer un plan afin de trouver une solution collective à cette question.

 

Programme :

16 :30  Accueil.

17 :00-19 :00 : Assemblée

À partir de 19 :30 : Table d’hôte .

 

L’exemple de l’échec de cette régularisation démontre la nécessité d’une vraie politique migratoire durable afin que les autres sans-papiers et les refugiés ne connaissent pas le même sort. «Mobilisation Groupe 2009» revendique une solution pour les milliers de migrants sans-papiers demandeurs de la régularisation sur base de la promesse politique de 2009, le collectif participe aussi dans la lutte globale des migrants sans-papiers dans leurs combats pour les droits et la dignité.

 

Pour plus d’information :

Contact : 0483 63 51 35

Ou Passez à notre permanence : chaque lundi de 14h à 18h et chaque jeudi de 16h à 20h chez Meeting-Pigment, Rue d’Ophem, 54 – 1000 Bruxelles (entre le métro Sainte-Catherine et le Petit-Château)!

 

 

 ——————————————————————–

Regularisatie-aanvragers van de campagne van 2009

Na 5 jaar, één oplossing: regularisatie…

 

Afgelopen 15 september organiseerde het Collectief “Mobilisation Groupe 2009” haar eerste actie. Het was een actie die meer dan 200 mensen bij elkaar bracht voor Dienst Vreemdelingenzaken. Nu roept het Collectief “Mobilisation Groupe 2009” je op voor een Algemene Vergadering.

 

Zondag 14 december om 16u30

in de zaal Het Anker, Marcqstraat 25, 1000 Brussel.

 

Doel van deze vergadering is de laatste informatie te delen over het dossier van de regularisatiecampagne van 2009 en een plan voor te stellen om een collectieve oplossing te vinden.

 

Programma:

16u30: ontvangst

17u-19u: Algemene Vergadering

Vanaf 19u30: Volkskeuken met vrije prijs

 

Het voorbeeld van het falen van de regularisatiecampagne toont de nood aan van een duurzaam migratiebeleid opdat mensen zonder papieren en vluchtelingen niet dezelfde mislukking hoeven mee te maken. Het Collectief “Mobilisation Groupe 2009” eist een oplossing voor de duizenden mensen die een regularisatie aanvraag indienden op basis van de politieke belofte van 2009. Het Collectief neemt ook actief deel aan de algemene strijd van mensen zonder papieren in hun strijd voor rechten en waardigheid.

 

Voor meer informatie:

Contact: 0483 63 51 35

Kom langs op onze permanentie: iedere maandag van 14u tot 18u en iedere donderdag van 16u tot 20u bij Meeting-Pigment, Oppemstraat 54, 1000 Brussel (tussen het Klein Kasteeltje en metro Sint-Katelijne).

—————————————————————————

le 31 octobre 2014, lettre ouverte au Conseil Communal de Saint-Josse-ten-Noode

Monsieur le Bourgmestre Emir Kir,

Mesdames les Echevines,

Messieurs les Echevins,

Mesdames les Conseillères,

Messieurs les Conseillers,

Nous, le Collectif Mobilisation Groupe 2009, occupant jusqu’au 30 octobre le bâtiment situé au 2 Place Quetelet, vous informons avoir quitté les lieux de notre propre initiative.

Le Collectif a pour but d’offrir un lieu d’échanges, d’informations et de lutte politique sur l’échec de la campagne de régularisation de 2009 sur base de contrat de travail, ayant entrainé des milliers de refus pour des dossiers répondant pourtant aux critères mise en place à cette époque.

Comme annoncé dans nos courriers précédents, vous trouverez les lieux en parfait état. Nous n’avons en aucun cas nuit à l’état du bâtiment. Bien au contraire, il se trouve aujourd’hui en meilleur état qu’à notre arrivée. Nous avons fait en sorte de sécuriser les lieux, en prenant des mesures adéquates, et ce, contrairement aux accusations d’insalubrité et de dangerosité avancées par la Commune.

Dans l’Histoire des luttes sociales, dont le Parti Socialiste revendique pourtant l’héritage, les occupations d’usines et d’entreprises ont permis aux travailleurs d’acquérir des droits fondamentaux. C’est pourquoi nous sommes étonnés et même indignés d’avoir été considérés comme des vandales alors que nous revendiquons l’égalité et la dignité tout en proposant la valorisation d’un bâtiment vide comme notre contribution à la vie du quartier. Nous déplorons le manque total de communication dont la Commune de Saint-Josse-ten-Noode a fait preuve. Nous étions pourtant, dés le début, identifiables et favorables à une rencontre. Le nécessaire ayant été fait pour demander l’ouverture d’un dialogue, avec le soutien de la FGTB, de la CSC et du Ciré.

Pendant la durée de notre occupation, nous avons été témoins de manquements au bon fonctionnement démocratique de la Commune de Saint-Josse et vis-à-vis de notre Collectif ; que ce soit sous la forme d’intimidation politique, de pression ou d’usage de faux documents. Le rapport d’expert sur lequel s’est basée la décision de la Commune de nous poursuivre en justice, s’appuie sur une visite du bâtiment prétendument effectuée le 10 Septembre, or cette visite n’a jamais eu lieu.

Nous déplorons également l’absence de motif valable à la non-recevabilité de la demande d’interpellation communale. Premièrement, il y a eu pression sur les habitants de Saint-Josse-ten-Noode pour qu’ils retirent leurs signatures de notre demande d’interpellation communale; deuxièmement le document ayant été rendu en bonne et due forme, et ce à deux reprises, nous nous sommes vus refuser le droit d’interpellation lors du conseil communal de ce lundi 27 octobre. Nous considérons cette manœuvre comme une tentative supplémentaire de nous censurer et de nous arracher jusqu’au droit d’interpeler, démocratiquement, les membres du Conseil Communal.

Le Collectif Mobilisation Groupe 2009

Publié dans Communiqués | Laisser un commentaire

ATTENTION RAFLES, A DIFFUSER SANS MODERATION : Opération de contrôle à l’échelle européenne des migrations dites « ILLEGALES »!

mos-maiorum

Du 13 au 26 Octobre s’effectuera une opération policière sous le nom / »mos maiorum »/ dans tous les pays de l’Europe. Pendant ces deux semaines environ 18.000 policiers iront, en coopération avec FRONTEX, à la chasse des gens sans papiers. Ils veulent découvrir nos routes migratoires et arrêter le maximum de gens possible.

S’il vous plaît, prévenez toute personne sans papiers. Aux gares, aux aéroports, sur les autoroutes et aux frontières intra-européennes il faut s’attendre à des contrôles beaucoup plus fréquents.

Contre la forteresse Europe !
Aucune personne n’est illégale !

Publié dans Infos migrations | Laisser un commentaire

APPEL DE LA COALITION INTERNATIONALE DES SANS-PAPIERS, MIGRANT-E-S, REFUGIE-E-S ET DEMANDEURS D’ASILE (CISPM )

Appel de la Coalition Internationale des Sans-Papiers, Migrant-e-s, Réfugié-e-s et Demandeurs d’asile à participer à la rencontre du 13 au 16 novembre 2014 à Rome, Italie. 

caravane

Caravane des Migrants, Sans-Papiers et Réfugiés. Juin 2014

La CISPM appelle tous ses membres des mouvements et collectifs de Sans-papiers, Migrant-e-s d’Europe,réfugié-e-s et demandeurs d’asile à participer à la prochaine rencontre de travail et d’action qui se déroulera à Rome, du 13 au 16 novembre, consacrée à l’organisation des luttes, présentes et à venir au nom de notre revendication pour l’égalité, la dignité et la liberté de circulation et d’installation pour toutes et tous.

La CISPM, créée à l’occasion de la traversée hautement symbolique de 9 frontières en Europe lors de la 1èreMarche européenne des Sans-papiers et Migrant-e-s réalisée en juin 2012, est le regroupement de collectifs de Sans-papiers et demandeurs d’asile résidant dans plusieurs pays européens, à ce jour : l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, la France, les Pays-Bas, la Suisse. Mais aussi en Afrique : au Mali, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Mauritanie, la CISPM visant de fait l’extension de la mobilisation à tous les acteurs de la migration, « ici et là-bas ». Son objectif est de lutter pour l’avancée effective des droits des Sans-papiers, Migrant-e-s, réfugié-e-s et demandeurs d’asile, à l’échelle européenne et internationale, la seule aujourd’hui pertinente pour attaquer les problèmes à leur véritable hauteur.

Par cette marche, nous cherchions à répondre en mouvement aux enjeux communs à tous les migrants dès lors qu’ils se mettent en route et débarquent en Europe. D’abord il nous fallait dénoncer les lois et pratiques de répression (arrestations au faciès, rétention, expulsions) chargés de « traiter le problème » de l’immigration, etréclamer un titre de séjour pérenne, non lié au contrat de travail, pour entamer une insertion basée sur le respect des droits et de la dignité. Il nous fallait ensuite rappeler l’histoire, en réactivant le souvenir de nos anciens qui, depuis la colonisation, avaient si douloureusement, souvent jusqu’à la mort, contribué à la libération des peuples européens et à leur croissance économique. Il nous fallait aussi nous opposer aux délires les plus réactionnaires et racistes désormais à la mode en Europe, criant au loup face à l’immigration en temps de crise, et combattre la xénophobie. De plus, la crise économique et sociale touchant en priorité les populations les plus précaires et les plus pauvres, dont font partie les Sans-papiers et migrant-e-s, il nous fallait  aussi clairement exprimer notre solidarité avec l’ensemble de la population qui ne veut plus d’une société aux inégalités insupportables.

Nous autres migrant-e-s, réfugié-e-s et demandeurs d’asile de la CISPM savons bien par expérience qu’il ne suffit pas de demander justice pour obtenir son plein droit, que seule la lutte patiente, longue, déterminée, reprise, renouvelée, peut espérer la mobilisation de toute la société pour un changement radical. C’est pourquoi, du 22 au 28 juin dernier, avec des centaines de Sans-papiers, migrant-e-s, réfugié-e-s et demandeurs d’asile venus de plusieurs pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Italie, Pays-Bas), nous nous sommes rassemblés à Bruxelles autour d’actions et de débats, pour finir par une manifestation de 2000 personnes lejeudi 26 juin contre le sommet des chefs d’Etat consacré aux questions de l’asile et de l’immigration. CetteCaravane pour l’Egalité, la Dignité et la Justice sociale a montré la détermination de nombreux collectifs européens à lutter ensemble.

Aujourd’hui, l’Europe a choisi de traiter cette crise économique et sociale par l’accentuation de politiques d’austérité imposées par la Banque Centrale Européenne et les mesures de repli sécuritaire et discriminatoires de l’Union Européenne et ses pays membres vis-à-vis des migrants, réfugié-e-s et demandeurs d’asile. Nous sommes de ceux qui pensons que ces politiques ne sont en rien « solutions », ni à l’économie en crise, ni à la vie quotidienne elle-même dans toute sa complexité, alors même que tout est fait pour accélérer privatisations, libéralisation des marchés, dissolution du code du travail, exploitation et délocalisation des travailleurs, éradication du service public, et en définitive, enrichissement des plus riches ! Pour notre part, nous ne pouvons accepter que notre situation de migrants soit instrumentalisée à des fins électoralistes, à plus forte raison que nos vies soient passées par pertes et profits dans le calcul égoïste d’un monde en faillite organisée.

Il est donc temps pour nous de prendre lucidement la mesure de la situation, de faire reconnaître la valeur de notre présence en Europe, de penser politiquement notre lutte dans une perspective de convergences et d’unités, afin d’être partie prenante des orientations de société qui seront décidées pour l’avenir, et de nous faire entendre à tous les niveaux d’autorité et de responsabilité dans les pays où nous résidons et travaillons.

Tel est l’objectif de la réunion de Rome. Durant ces 4 jours, du 13 au 16 novembre 2014, des assemblées plénières seront tenues, inspirées par le travail des divers ateliers. Pour l’heure, quatre thèmes principaux sont retenus : le travail dissimulé et la régularisation(économie, droit, politique de la question selon la diversité des Etats concernés), la liberté de circulation et d’installation ( questions de la frontière, de Frontex, des accords bilatéraux, des expulsions…), l’Union européenne ( alliée ou adversaire ?), les victimes  de l’immigration et les plaintes ( violences policières, massacre en Méditerranée dont Lampedusa est l’emblème, crimes racistes au Maroc contre les subsahariens, comment porter les plaintes…).  Parallèlement, des actions et manifestations seront organisées, pour lesquelles nous appelons les associations, les syndicats, les travailleurs, les étudiants, les mouvements sociaux,  les militants antifascistes, tous les citoyens et toutes les citoyennes,  à nous rejoindre et à soutenir par tous les moyens possible les interrogations et les propositions qui naitront de la réunion de Rome.

POUR UNE EUROPE DES DROITS ET DE LA SOLIDARITÉ !

TOUS ET TOUTES ENSEMBLE À ROME DU 13 AUX 16 NOVEMBRE 2014!

Nous revendiquons :

  • le droit à la libre circulation et à la libre installation.
  • la fermeture des centres d’enfermement pour les Sans-papiers et demandeurs d’asile. Nous nous associons à la campagne Frontexit qui exige le démantèlement de l’agence Frontex.
  • la régularisation permanente sans critères (pas liée aux contrats de travail).
  • l’arrêt des expulsions du pays d’accueil et des zones extraterritoriales destinées à l’externalisation des expulsions hors de l‘Europe.
  • la promulgation du droit de vote et de l’éligibilité à toutes les élections pour les migrant-e-s, réfugié-e-s et demandeurs d’asile.
  • le respect inconditionnel du droit d’asile en particulier en terme de mobilité pour les demandeurs d’asile, contre le piège Dublin (contre l’assignation à résidence.
  • l’égalité de plein droit entre nationaux et migrant-e-s (mêmes conditions de travail pour tous, accès à la santé, aux logements, à l’éducation, à la culture, en particulier accès à tous les métiers selon les compétences, lutte contre la dé(dis)qualification professionnelle des migrants).
  • Stop à la politique impérialiste européenne (traités de libre-échange, guerres de l’OTAN).
  • Stop au business de l’humanitaire sur le dos des migrants, refugiés ou roms/tsiganes.
  • Contre tout genre de racisme et de discrimination

Ces 10 points représentent nos fondamentaux et nos raisons de lutter.

COALITION INTERNATIONALE DES SANS-PAPIERS, MIGRANT-E-S, REFUGIE-E-S ET DEMANDEURS D’ASILE (CISPM )

Pour informations, participations ou soutiens

E-mail: migrants.refugees.caravan@gmail.com

Contacts: Aboubakar Soumahoro (Italie) +39 347 92 50 741 / Anzoumana Sissoko (France) : +33 651707492 / Sebastian Franco (Belgique) +32 488 150 216 / Alain Charlemoine (Allemagne) : +49 179 47 46 804

Publié dans Actions | Laisser un commentaire

Rencontre avec INDYMEDIA

mg2009

 

 

 

 

Indymedia – lire l’article

Publié dans Archives - Medias | Laisser un commentaire

Mos maiorum, la grande opération européenne de contrôles des migrations dites “illégales »

Du 13 au 26 Octobre s’effectuera une opération policière sous le nom / »mos maiorum »/ dans tous les pays de l’Europe. Pendant ces deux semaines environ 18.000 policiers iront, en coopération avec FRONTEX, à la chasse des gens sans papiers. Ils veulent découvrir nos routes migratoires et arrêter le maximum de gens possible.

S’il vous plaît, prévenez toute personne sans papiers . Aux gares, aux aéroports, sur les autoroutes et aux frontières intra-européennes il faut s’attendre à des contrôles beaucoup plus fréquents.

Publié dans Infos migrations | Laisser un commentaire

Hommage aux morts en Méditerranée

Le discours de Mobilisation Groupe 2009 lors de l’action « Méditerranée, boulevard vers la mort » ce mardi 1 octobre sur la Place du Luxembourg.

SAM_4116

La faute à qui ?

Pourquoi nous sommes ici ? Pour manifester en face de l’Union européenne et après on part ? Je trouve ça rigolo mes camarades.

Il faut leur dire en plein dans la gueule : c’est vous les criminels et c’est à cause de votre politique migratoire que des milliers de gens meurent en Méditerranée. C’est vous qui avez donné aux passeurs le droit de tuer. C’est vos mensonges et vos médias qui vous lèchent les bottes : ils disent pas que la Méditerranée est devenue un cimetière et que 300 hommes et femmes se noient chaque mois.

20 000 morts en méditerranée depuis l’année 2000 ! Aujourd’hui vous dites que c’est la faute des passeurs, mais qui a créé les passeurs : c’est l’Union Européenne. C’est vous qui fermez les frontières, c’est vous qui militarisez les frontières, c’est vous qui faites de la méditerranée un cimetière ! Mais c’est nous les fils et les filles de la méditerranée !

Nous sommes qui ? Nous sommes les émigrés, nous sommes les fils des combattants qui ont fait la guerre pour vous. Nous sommes les fils des travailleurs qui ont construit votre tunnel, votre métro, votre richesse. Cette richesse que vous avez arrachée de nos pays africains : du diamant, du phosphate, du pétrole. Il ne reste que la jeunesse qui traverse la mer et les pays pour venir ici chez vous. Et vous êtes en train de tuer notre dernière richesse.

Vous nous parlez de droits. Mais de quel droit vous parlez ? Vous parlez des droits de l’Homme, et vous nous criminalisez ou laissez nos vies dans les mains des passeurs. Vous parlez des droits de santé, et nous, on a même pas le droit à une carte médicale. Vous parlez des droits des étrangers, et nous sommes des milliers de sans-papiers. Ca me touche quand vous parlez d’une régularisation en 2009 et que 20 000 dossiers ont été refusés. On nous a soumis à un contrat de travail de merde et le ministre du travail a mis notre avenir dans les mains des exploiteurs. De quel droit vous parlez et de quelle démocratie ?

Je vous merde votre politique ! On a quitté nos pays pour trouver un avenir, et vous nous offrez quoi ? Un cimetière en méditerranée et pour ceux qui sont sauvés, une mort à petit feu, sans droit, sans dignité et sans voix ! J’ai rien à foutre de votre loi. Nous sommes tous des êtres humains. Mes amis : c’est vous la solution, c’est vous la justice, c’est vous l’égalité, et c’est nous tous !

 SAM_4133

SAM_4125

Publié dans Archives - Medias | Laisser un commentaire

Rassemblement en solidarité avec les afghans

afghansCe mercredi 1e octobre, le groupe mobilisation 2009 manifestera solidairement avec les afghans pour la reconnaissance de leurs droits. Retrouvez-nous à 13h devant le Commissariat général aux réfugiés et apatrides

Rendez-vous devant le CGRA à 13h

Boulevard du Roi Albert II, 26 à 1000 BRUXELLES

Publié dans Actions | Laisser un commentaire